Ukeire est une ville japonaise où se trouve tout les êtres hors normes. Qui sont-ils ? Des êtres chassés pour leurs différences et qui sont en quête d'acceptation.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est l'heure du dîner. [PV Rizzen Laliel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rafal Lotoki
Maître du feu


Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: C'est l'heure du dîner. [PV Rizzen Laliel]   Jeu 23 Juin - 18:40

Il devait être dix-huit heure quand Rafal sortit de l'avion. Soulagé, il foula le sol de l'île pour la première fois, arborant un sourire léger sur ses lèvres.
Après avoir récupéré son unique valise contenant toute ses maigres affaires il sortit de l'aéroport, prenant un taxi pour rejoindre la ville, la découvrant pauvrement illuminée par le soleil couchant. Le calme ambiant semblait en dire long sur le lieu, cette ville dont il avait tant rêver, il y était enfin arrivé et ne comptais pas la quitter de si tôt !
Il se rendit à l'auberge où il avait réservé une chambre, n'ayant pas l'argent nécessaire pour un hôtel. Il déposa sa valise sur le lit, défaisant ses affaires et les rangea dans l'armoire. Il semblait serein bien qu'une légère anxiété le traversa, ne sachant pas vraiment comment il allait faire pour vivre ici, n'ayant encore jamais travaillé et ayant qu'un petit budget. Bien que cette ville était le paradis pour lui l'argent était encore roi, même ici.

Pour se changer les idées, il se décida à sortir de l'auberge et de visiter la ville, pouvant ainsi repérer un bar ou un restaurant dans lequel il pourrait très bien travailler en tant que serveur. D'ailleurs, s'il trouvait un travail ce serait son tout premier emploi, bien que son argent il l'avait gagner en travaillant il ne s'agissait que de petits emplois, comme tondre une pelouse, sortir le chien, aider à repeindre un mur.. Il parcouru quelques rues, certaines étant bondées, d'autres bien plus calmes. A vrais dire il se sentait déjà comme chez lui ici, et rien ne le retenait dans sa vie d'avant, pas même sa "famille". Il espérait trouver son bonheur dans ces murs, quand bien même il ne serait pas immédiat. Ce qui l'étonna d'ailleurs était qu'aucun regard ne semblait dégoûté en voyant sa cicatrice, juste de la curiosité était visible sur certains visages et sur d'autres un air qui lui était inconnu, comme s'il était regardé comme un bout de viande vivant. Cependant il n'en tint pas compte et continua sa promenade alors que la nuit venait de tomber et que l'air devint plus frais. Cela était agréable, les lampadaires s'allumèrent, donnant un côté encore plus pittoresque à la ville.

Sa longue marche finit par l'emmener dans une ruelle dont il n'avait aucun souvenir ce qui ne le rassura pas des masses, s'étant lamentablement perdu. Quand bien même cela lui avait permit de prendre certains repères, ce n'était pas très rassurant d'être seul en pleine nuit, ne sachant pas vraiment ce qui l'attendait avec une telle ambiance, surtout qu'il n'y avait pas un bruit dans les parages. De plus en plus rassuré, il continua de s'avancer en espérant trouver une personne qui pourrait l'aider à retrouver l'auberge, voulant juste aller se coucher après son long voyage. Mais évidemment, pas une personne à l'horizon. Il allait presque perdre espoir quand il aperçut enfin une silhouette au loin et n'hésita pas avant de courir vers elle, l'air perdu entre le désespoir et le soulagement.

« Excusez-moi.. Je.. Suis perdu, je vient tout juste d'arriver sur l'île et je cherche l'auberge Kaede.. Vous pourriez m'indiquer le chemin s'il vous plaît? »

Il tenta de sourire bien qu'il semblait atrocement gêné. Il se demanda au passage ce que pouvait bien être l'espèce de cette personne, voyant juste de petites cornes. Évidemment, cela se voyait qu'il ne connaissait que l'espèce des benders et non pas une autre.. Rassurant en venant s'installer ici, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rizzen Laliel
Diclonius drone


Messages : 26
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: C'est l'heure du dîner. [PV Rizzen Laliel]   Sam 25 Juin - 16:31



Un craquement, un hurlement puis une giclée de sang sur le mur déjà sombre et poisseux de la ruelle, Rizzen lâcha le membre qu'il venait d'arracher et de broyer avant de fixé sa victime déjà évanouie de douleur. Bon...Son amusement aura été de courte durée ce soir. Il fixa les différentes paires d'yeux sanglants qui le fixaient avec appétit, le dégoûtant bien assez pour le convaincre de partir et de laisser les charognards du coin faire leur boulot. Il aurait du être toucher quand en leur tendant la jambe tout juste déchirée du corps ce fut un enfant et sa mère qui s'avancèrent vers lui. Il fut remercier par la mère, incapable malgré ses gènes de chasseurs de faire un repas digne de ce nom a sa progéniture. Plusieurs autres se mêlèrent au festin que le diclonius avait fait fleurir dans cette ruelle sombre. Ce dernier songea bien évidemment au fait que son boulot était nécéssaire a ses personnes, mais il favorisait bien sûr son plaisir avant celui des autres. Alors il laissa les demi cadavre au sol pour repartir en chasse, ceux étant déjà passer sous ses doigts et vecteurs étant déjà mort depuis longtemps. Soit parce que le brun leur avait arracher la colonne vertébrale, le cœur ou qu'il leur avait fait perdre trop de sang, soit parce que les ghoules, elles, n'avaient pas attendu son accords pour se jeter sur son divertissement.

    Le drone parcouru longuement les rues des bas quartiers, saluant de la tête l'un ou l'autre de ses collègues ou connaissances. Il continua son chemin pendant plus d'une heure. Attendant que le début clair de la nuit soit remplacé par un voile sombre, presque opaque de nuages, cachant alors la seule source de lumière de ses rues désertés des autorités depuis longtemps. Pour lui, cette obscurité le calmait, jouait sur ses sens au point de le rendre paranoïaque. Et dieux seul sait combien ces situations ou l'appréhension était mêlée a l'idée de jouissance qui le parcourait quand il pensait a son prochain bain de sang. Lui qui frôlait ses 18 ans du bout des doigts était un des tueurs sanguinaire les plus connu du coin. Au grand damne de son frère aîné et de sa mère adoptive. Mais bon, il faut bien quelqu'un pour nourrir les incapables pensa le brun en se frottant une corne et en lâchant un long soupir. Après tout c'est pour ça qu'il avait fait de ses tueries un métier. Parce que en plus de pouvoir laisser ses pulsions mener la danse il ne laissait pas des cadavres pleins les rues. Il aimait le goût et l'odeur du sang, pas celui de la pourriture!

   Après un arrêt rapide dans le bordel de la ville - ou en échange d'un humain pour les putains il avait eu le droit a quelques heures de bonne compagnie masculine - il s'arrêta au hasard. Prenant un paquet de cigarettes voler a une de ses victimes il porta une de ses Afterkansasone  a sa bouche, l'allumant et tirant longuement dessus pour savourer le goût âcre du produit. Il fut amusé en remarquant que la clope était tâchée de sang sur tout un côté, rendant le papier un peu faible. Bon, temps que ça se fume toujours, rien a craindre n'est-ce pas?
Ce fut quand il entendit des pas d'abord hésitant puis rapide vers lui qu'il quitta sa cigarette des yeux pour fixer le grand brûler en recherche de compagnie.

« Excusez-moi.. Je.. Suis perdu, je vient tout juste d'arriver sur l'île et je cherche l'auberge Kaede.. Vous pourriez m'indiquer le chemin s'il vous plaît? »

      La Kaede? Qu'est ce qu'un humain faisait a la Kaede? Il se gratta la tête, s'en foutant complètement d'être couvert de sang, d'une odeur nauséabonde de parfum disons virils et de cigarette bas prix. Okay, bon, si il est sans bracelet, qu'il est paumé et qu'il vit a l'auberge, vaudrait mieux éviter de passer ses nerfs sur lui, non?
Il détailla le jeune homme crispé, hésitant sur la marche a suivre, il fini par balancer toutes ses pensées loin avant de lui sortir

"Ouais...Bon, viens avec moi, on est pas loin en plus...t'a eu de la chance de ne pas servir de repas aux différents habitants du coin alors on vas éviter de te faire passer une mauvaise nuit."

     Bon okay ça manque de classe...mais bon. Il lança un regard au jeune homme puis d'un signe de tête il l'invita a le suivre. Au moins il aura fait une bonne action dans sa journée.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafal Lotoki
Maître du feu


Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: C'est l'heure du dîner. [PV Rizzen Laliel]   Lun 27 Juin - 17:43

Lorsque son interlocuteur se retourna vers lui, Rafal eut presque tout de suite regretter de lui avoir adressé la parole. Un mec couvert de sang, aux cornes étranges et qui plus est semblait de s'en foutre royalement de son état. Le polonais déglutit lentement, le regard un peu fuyant mais il écouta néanmoins le garçon face à lui.

"Ouais...Bon, viens avec moi, on est pas loin en plus...t'a eu de la chance de ne pas servir de repas aux différents habitants du coin alors on vas éviter de te faire passer une mauvaise nuit."

Il écarquilla ses yeux en l'entendant. Servir de repas? Sérieusement? Du coup ça voulait dire qu'en gros, y'avait pas que des benders ici. Mais par la même occasion, il se demanda ce que cette île pouvait bien abrité comme autres espèces. Il commença alors par suivre sagement le cornu, ayant tout de même un minimum de confiance parce que bon, apparemment il n'était pas tendre avec les humains et s'il avait décidé de lui faire de mal il n'avait en aucun cas besoin de l'emmener ailleurs.

Rafal profita du trajet pour questionner l'autre, de toute façon il fallait bien qu'il les pose ses questions, parce que rester dans l'ignorance totale n'allait certainement pas l'aider ici, de même que cela lui permettrait d'être sans doute plus en sécurité, de savoir ce qu'il faut faire ou non.

<< J'ai une question... Enfin même plusieurs. T'es de quelle espèce? Parce qu'en fait j'croyais qu'il y'avait que des benders ici eeeet... C'est loin d'être le cas apparemment. Et c'était aussi pour savoir, y'a certaines règles à respecter, ou des trucs à éviter? M'enfin en dehors de ce qui semble obvious. >>

Il était bizarrement plus détendu qu'avant. C'était pas la première fois qu'il voyait du sang, mais c'était juste l'attitude de ce type qui le rendait quelque peu nerveux au fond de lui. C'était pas vraiment dans ses habitudes de croiser des gens qui s'en foutent d'être couvert de sang et.. D'une multitude d'odeurs plus forte les unes que les autres.

Il regarda un peu le chemin emprunté, ne le reconnaissant qu'à moitié pour être sincère. Il allait peut-être s'y faire un jour, mais pour le moment il réfléchissait à comment il pouvait bien remercier le cornu d'être son guide, surtout qu'à cette heure-ci c'est plutôt chiant d'aider les type perdu comme lui, faut se l'avouer.

Les mains dans les poches, il sourit un peu, la fraîcheur du soir se faisant lentement sentir. C'était plutôt agréable maintenant d'être dehors, même si la fatigue se faisait largement sentir dans ses mouvements qui restèrent assez lents, il profitait du trajet comme il pouvait puis souffla lentement, finissant par poser sa dernière question:

<< Comment j'pourrais te remercier de m'avoir aidé? >>

Il était quand même redevable, pensant qu'un simple merci serait sans doute peu pour un service rendu. Bien qu'il ne pouvait pas vraiment faire grand chose en réalité, il voulait lui rendre la pareil. Que ça soit immédiat ou latent, cela ne comptait pas réellement, tant que c'était rendu. Une conscience tranquille, c'était un peu ce qu'il cherchait en faisant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est l'heure du dîner. [PV Rizzen Laliel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est l'heure du dîner. [PV Rizzen Laliel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ukeire :: Bas fonds :: Rues malfamées-
Sauter vers: